TERRITOIRES
MARCHES
OPINIONS

6, rue Gurvand
BP 40709
35007 Rennes Cedex
Tél : 02 99 30 59 96
Fax : 02 99 30 58 87
www.tmoregions.fr

Agriculteurs de Bretagne

Image de l’agriculture bretonne
auprès des Bretons

LES 10 GRANDS CONSTATS

Avril 2012

< Lire étude >
Après avoir cliqué sur < lire l'étude > vous pourrez naviguer de page en page avec les flèches droite et gauche de votre clavier.

FICHE TECHNIQUE

 

Deux focus groupes exploratoires réalisés les 6 et 7 février 2012 à Saint-Brieuc et Rennes.  

Sondage téléphonique réalisé selon la méthode des quotas entre le 20 et le 25 février 2012

  A noter : les tris croisés (par âges, départements, types de zone d’habitat ou encore CSP) se soldent par peu d’écarts. Concrètement, l’opinion apparait très homogène face à l’agriculture bretonne.

RAPPEL DE L’ENQUETE 1997

Quatre focus groupes exploratoires sur Saint-Brieuc, Rennes, Vannes et Quimper.

 

Sondage téléphonique réalisé selon la méthode des quotas auprès de 900 habitants, âgés de 15 ans et plus. Au sein de chaque département, quotas sur le sexe, l'âge, la CSP des personnes interrogées ainsi que sur la taille de l'unité urbaine de la commune d'habitation

1er constat : L’agriculture bretonne est jugée essentielle au développement régional

"Selon vous, aujourd’hui, l’agriculture crée-t-elle directement ou indirectement, des emplois en Bretagne ?" 

Base : Ensemble des sondés

"Pensez-vous que l’agriculture est indispensable au développement de la Bretagne ?" 

Base : Ensemble des sondés / Question non posée en 1997

«  S'ils n'étaient pas là, qu'est-ce que l'on ferait ? Qu'est-ce que l’on ferait ? Sans eux, on est rien ».
« Une Bretagne sans agriculture : c'est affreux !. Non, non, c'est inimaginable »

Des agriculteurs loin de cette perception positive*
Seuls 39 % des agriculteurs pensent que le grand public breton juge l’agriculture comme indispensable au développement de la Bretagne.

* Extrait de l’enquête Agriculteurs de Bretagne. Questionnaire auto administré rempli par 1 428 agriculteurs en Novembre 2011

2ème constat : La force de l’agriculture bretonne lui permet de fixer l’industrie agro-alimentaire

Êtes-vous d’accord avec cette phrase : "C’est parce que l’agriculture bretonne est forte, que l’industrie agroalimentaire est présente en Bretagne" ? 

Base : Ensemble des sondés / Question non posée en 1997

« C'est quand même parce qu'on a des agriculteurs, qu'on a la filière agroalimentaire »



L’agriculture bretonne est un secteur d’activité à part entière et pas seulement un sous-secteur des IAA

3ème constat : La qualité des produits est une donnée acquise par le grand public

"Parlons maintenant des agriculteurs bretons. Avec laquelle de ces opinions êtes-vous le plus d'accord ? De façon générale…" 

Base : Ensemble des sondés

« Depuis 10 ans, ils ont fait un effort assez important sur la traçabilité des aliments donnés aux bêtes.  »

« Ils ont de l'aliment, les poulets, ils ont du bon aliment, tout ça c'est équilibré, vérifié, surveillé, il y a des vétos derrière, il y a des entreprises derrière. »

4ème constat : Dans les représentations des modes de production, les opinions sont moins radicales

" Selon vous, peut-on concilier l'agriculture actuelle et la préservation de l'environnement ?  " 

Base : Ensemble des sondés / Question non posée en 1997

En 1997, la représentation des modes de productions s’appuyait sur la dichotomie Intensif/Bio.
Cette année, les représentations sont moins radicales avec l’idée d’une possible conciliation entre économie et environnement

« Ils ont de l'aliment, les poulets, ils ont du bon aliment, tout ça c'est équilibré, vérifié, surveillé, il y a des vétos derrière, il y a des entreprises derrière. »

5ème constat : L’environnement reste toujours un point de critique important, avec les algues vertes au cœur des perceptions. Mais les pratiques ont évolué dans le bon sens

"Selon vous, aujourd'hui, l'agriculture en Bretagne pose-t-elle des problèmes pour l'environnement ?" 

Base : Ensemble des sondés

"Pour vous quels sont les principaux problèmes d’environnement que pose l’Agriculture ?" 

Base : Ensemble des sondés

- Zoom sur les points forts cités par au moins 3% des habitants -

La pollution de l’eau et les problèmes liés à l’élevage porcin (odeurs, lisiers) ont largement régressé

Par rapport aux questions d’environnement, depuis 10 ans les pratiques agricoles…

Base : Ensemble des sondés / Question non posée en 1997

Pourriez-vous me dire si vous êtes tout à fait d’accord, plutôt d’accord, plutôt pas d’accord ou pas d’accord du tout, avec la proposition suivante :
«  Les agriculteurs bretons sont de plus en plus soucieux de l’environnement »

Base : Ensemble des sondés

6ème constat : Le travail réalisé par la filière porcine a pour partie porté ses fruits en réduisant les nuisances perçues, mais le porc est toujours accusé de tous les maux lorsqu’il s’agit d’environnement

Le 1er point fort de l’agriculture régionale est la diversité des productions selon les bretons



MAIS quand ils parlent des productions, les bretons parlent surtout du porc, dont ils reconnaissent ne pas savoir grand chose



« On voit les agriculteurs amener leurs vaches dans les champs, les ramener, faire la traite, … On voit bien : il y a un côté plus nature. Le cochon, c’est vrai qu’on ne le voit jamais. »



Mal connue, la production porcine est aussi désignée comme la 1ère responsable des problèmes d’environnement.

"Pour les productions suivantes, pourriez-vous me dire si elles sont très polluantes, assez polluantes, peu polluantes, pas polluantes ?"

Base : Ensemble des sondés / Question non posée en 1997

7ème constat : Malgré certains impacts négatifs sur l’environnement, la population ne se désolidarise pas de son agriculture et relativise sa responsabilité dans les problèmes de pollution

"En comparaison des autres agricultures françaises, l’agriculture bretonne vous paraît…"

Base : Ensemble des sondés

Pourriez-vous me dire si vous êtes tout à fait d’accord, plutôt d’accord, plutôt pas d’accord ou pas d’accord du tout, avec la proposition suivante :

«  Les agriculteurs sont les principaux responsables des problèmes de pollution en Bretagne »

Base : Ensemble des sondés / Question non posée en 1997

Pourriez-vous me dire si vous êtes tout à fait d’accord, plutôt d’accord, plutôt pas d’accord ou pas d’accord du tout, avec la proposition suivante :

« Tout le monde pollue : les particuliers, les collectivités locales polluent autant que les agriculteurs ou les industriels. »

Base : Ensemble des sondés

8ème constat : L’image des agriculteurs s’est normalisée, avec une image de professionnels

Pourriez-vous me dire si vous êtes tout à fait d’accord, plutôt d’accord, plutôt pas d’accord ou pas d’accord du tout, avec la proposition suivante :

« Les agriculteurs bretons constituent un milieu bien à part et ne se mélangent pas avec le reste de la population »

Base : Ensemble des sondés

Pourriez-vous me dire si vous êtes tout à fait d’accord, plutôt d’accord, plutôt pas d’accord ou pas d’accord du tout, avec la proposition suivante :

«Les agriculteurs exercent un métier qui demande de plus en plus de qualifications  »

Base : Ensemble des sondés

9ème constat : Lorsque les Bretons s’expriment sur l’agriculture, ils reconnaissent en avoir une bonne image, mais ils pensent que cette opinion n’est pas majoritaire dans la population régionale

69% des sondés ont une plutôt bonne image de l’agriculture bretonne (66% en 1997)
82% ont une plutôt bonne image des agriculteurs bretons



et pourtant ... 



64% des sondés ont le sentiment que « l’image de l’agriculture bretonne se dégrade de plus en plus depuis 10 ans »



Les Bretons ont personnellement une bonne image de leur agriculture mais ils pensent que les autres en ont une mauvaise image

10ème constat : Pour les Bretons, le traitement médiatique réservé à l’agriculture bretonne explique cette mauvaise image dans l’opinion. Face à cela, ils observent le silence retentissant des agriculteurs qui ne prennent pas la parole, alors que le grand public est prêt à les écouter

Des media nationaux critiqués



« Les agriculteurs on ne les met jamais en avant. Quand on les met en avant, c'est pour dire qu'ils sont pollueurs »

« l’agriculture bretonne on la traite dans les medias quand il y a un problème. »

« On nous montre du spectaculaire. »

Mais faiseurs d’opinion

« moi je le reconnais : l'agriculture ça ne m'intéresse pas, je ne vais pas chercher l’information là-dessus et je ne suis au courant de rien. Mais quand pendant une semaine je me prends les infos sur les sangliers morts de la plage de Morieux, eh bien moi, mon image, elle est faite !»

Face à cela des agriculteurs « qui ne s’expriment pas » 

"Avez-vous le sentiment que le monde agricole vous informe sur l'agriculture bretonne…"

Base : Ensemble des sondés / Question non posée en 1997

« Ils ne communiquent pas vers nous, on ne sait pas ce qui est fait de ce côté-là (algues vertes) »
« Il y a un manque de communication entre agriculteurs et non-agriculteurs ».
« En fait on n'a pas d'information sur ce qu'ils font réellement. C'est-à-dire qu'on a cette pollution, mais bon qu'est-ce qu'ils font pour ça ? ».

Et pourtant, des agriculteurs « attendus » 

"Avez-vous confiance dans les personnes suivantes lorsqu’elles parlent de l’agriculture?"

Base : Ensemble des sondés

Des agriculteurs crédibles et audibles 



« Ils sont un petit nombre et ils ont un gros destin entre leurs mains : le nôtre ! »



« Moi, je serais eux, je dirais : je travaille pour vous. J'ai un travail qui est dur, je donne beaucoup. Tout cela, si je le fais, c'est pour vous, pour vous nourrir, pour que vous ayez le meilleur »