Gaël Le Bloas

Gaël Le Bloas
Éleveur de vaches laitières
Milizac Guipronvel (29)

Lundi

Bonjour à toutes et à tous, merci à Arnaud pour la semaine dernière ! Je m’appelle Gaël Le Bloas, j’ai
35 ans. Je suis éleveur laitier à Milizac-Guipronvel dans le Finistère Nord. J’ai passé mon BAC au lycée
Pommerit-jaudy, puis je me suis spécialisé dans la transformation de produits carnés au lycée de la
Lande du Breil à Rennes. J’ai ensuite travaillé comme salarié de service de remplacement dans le
secteur de Plouarzel Ploumoguer pendant 5 ans. Je me suis installé en 2013 juste avant les fêtes de
Noël dans le cadre d’un G.A.E.C familial.


Depuis avril 2017, nous avons créé le G.A.E.C Le Bloas and Cows. Pourquoi ce nom ? Je voulais
quelque chose qui change du lieu-dit ou du nom de la personne. L’anglais nous a semblé une bonne
idée pour le début d’une nouvelle aventure. Nous y travaillons à trois, avec ma mère Marie-Françoise
et mon père Jacques. Ma mère s’occupe des veaux et de la partie administrative, mon père de
l’alimentation et des cultures et moi de l’élevage. Nos horaires sont ainsi plus cadrés et chacun sait ce
qu’il a à faire.


Nous avons 120 vaches à traire avec 100 ha de S.A.U dont 50 ha sur la commune : 7 ha d’orge, 45 ha
de maïs et tout le reste en herbe pour la pâture des vaches. Notre exploitation est équipée de 2
robots de traite ce qui nous permet une plus grande flexibilité dans les tâches à effectuer. Cela nous
libère également un peu plus de temps libre et me permet de passer du temps avec ma famille.
Chez nous on aime bien que les vaches soient autonomes. On aime à dire que les vaches font ce
qu’elles veulent, quand elles veulent et où elles veulent. Elles sont plus libres que nous parfois 😊

Bonne semaine en notre compagnie !

Mardi

Aujourd’hui, je me suis occupé des pieds des vaches. Dans notre élevage, nous avons un peu de
dermatite : des champignons sur l’arrière du sabot dus aux microbes ou au piétinement. C’est pour ça
que je veux que les vaches aillent le plus possible aux champs. C’est un soin que l’on pratique
également sur les arrivées de nouveaux animaux sur la ferme.


On applique de l’Aloe Vera sur les sabots depuis un an. On les soigne toutes les 3 semaines de
manière préventive. Après cette application, on entretient le sabot par la taille. On appelle cette
opération le parage. Cela équivaut à nos soins de pédicure . Eh oui on les bichonne nos animaux !
Quand les vaches boitent, elles ne sentent pas bien et cela se traduit aussi par une baisse de
production de lait.


Avec l’ensilage et les semis de ces derniers mois, le rythme a changé : nous sommes passés à un soin
toutes les 6 semaines. On a vu plus de boiteries que d’habitude. Pas le choix, on doit avoir des
protocoles et s’y tenir pour le bien-être de nos animaux.

Mercredi

Depuis quelques jours, on réaménage une partie de l’étable pour intégrer un nouveau racleur qui
nous fera gagner 30-40 minutes de travail par jour. Un raclage automatique nous permettra d’avoir
un sol sec afin d’éviter la dermatite dont je vous parlais hier.


Nous avions un racleur depuis 9 ans, mais il tombait régulièrement en panne. Il nous a lâché
définitivement il y un an. Depuis on évoquait le fait de racheter du matériel .Tout investissement doit
être mûrement réfléchi . Après différents calculs et hypothèses nous avons estimé qu’il était plus
intéressant de réinvestir dans un nouveau racleur que de passer 30 à 40 minutes par jour pour le faire
Donc, on casse du béton pour aménager des passages, on bouche des saignées et on tire des câbles.

Le nouveau racleur sera là début janvier. Un peu déçu car j’espérais que cela serait mon cadeau de
Noël !!

Jeudi

Avec la baisse des températures et le mauvais temps, on rentre les vaches taries et les génisses pour
l’hiver, bien au chaud. Les champs se régénèrent ainsi durant cette période. L’herbe repartira bien au
printemps. Et oui, c’est une culture comme les autres !


On a 80 génisses à rentrer pour l’hiver. On le fait tranquillement par lots de 12. On les gardera avec
nous jusqu’à fin février environ. A voir en fonction de la météo Eh oui nous, les agriculteurs, sommes
quotidiennement tributaires des conditions climatiques. Que ce soit pour les sorties d’animaux, les
travaux des champs et les récoltes. Mais quand on est passionné on le vit assez bien.

Vendredi

Avec mes parents, l’accueil du public sur la ferme m’a toujours plu. J’en ai parlé avec quelques
collègues et amis et je m’y suis essayé lors des Journées Nationales de l’Agriculture. L’organisation
autour de ces journées nous a donné un cadre : des horaires, des inscriptions, une page Facebook
@elevage Le Bloas & Cows. Peut-être bientôt un compte Instagram…


Durant les JNA, nous avons accueilli 120 personnes en 4 visites. Je n’aurais jamais pensé que ça
intéresserait autant de monde, ni même que je devrais ouvrir d’autres créneaux !


Ici, nous accueillons des groupes de 15 adultes pendant environ 1h30 – 2h. La discussion est toujours
intéressante. J’ai un circuit qui fait le tour de la ferme. Ils ont le temps de voir les différentes parties
de la ferme et de poser des questions.


Cet été, c’était 400 personnes lors de visites normales, de visites apéro, de goûters d’anniversaire…
On a reçu beaucoup de remerciements et ça nous encourage à continuer.
Nous sortons d’une période chargée( ensilage du maïs et semis de céréales ) en ce qui concerne
l’activité de la ferme. En fonction du contexte sanitaire, nous feront des visites durant les fêtes de
Noël. Suivez-nous si ça vous intéresse 😉


Encore merci de nous avoir suivis. La semaine prochaine, Yoann Février vous fera découvrir son
élevage de lapins !

Nous utilisons des cookies pour vous proposer une meilleure expérience de navigation, des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts, pour en savoir plus consultez .

Réglages des cookies

Ci-dessous, vous pouvez choisir quels types de cookies vous souhaitez accepter sur notre site internet. Cliquer sur le bouton "Enregistrer les réglages" pour appliquer vos préférences.

FonctionnelsCes cookies sont nécessaires et garantissent le bon fonctionnement ainsi que l'optimisation de notre site internet.

AnalytiquesCes cookies permettent d’obtenir des statistiques de fréquentation de notre site internet afin d’optimiser son ergonomie, sa navigation et ses contenus.

Réseaux sociauxNotre site internet peut utiliser des cookies liés aux réseaux sociaux pour vous montrer du contenu tiers comme YouTube et Facebook. Ces cookies permettent d’interagir depuis notre site internet et de partager les contenus du site, lorsque vous cliquez sur les modules "Partager" de Facebook, par exemple. En désactivant ces cookies, vous ne pourrez plus partager les articles de notre site sur les réseaux sociaux.

PublicitéCes cookies peuvent permettre à notre site internet de vous présenter des publicités plus pertinentes et adaptées à vos centres d’intérêt en fonction de votre navigation sur le web. En désactivant ces cookies, des publicités sans lien avec vos centres d’intérêt supposés vous seront proposées sur notre site.

PublicitéNotre site internet peut utiliser des cookies tiers provenant d'autres services qui ne sont pas de type analytique, social ou publicitaire.